Je n’ai pas le sentiment d’écrire le texte le plus joyeux de mon existence. Je regarde en boucle des vidéos de plusieurs sources pour saisir ce qui se trame sur cette belle bleue.

D’un côté, les forces obscures qui travaillent ardemment pour nous faire porter le masque de la soumission et de la docilité volontaire; de l’autre, les éveilleurs de consciences qui se démènent pour vous dire que vous n’avez rien à craindre d’autre que la peur en elle-même.

Comme si cela n’était pas assez, les manipulations identitaires et idéologiques du Parti Québécois avec son masque fleurdelisé et le masque des Canadiens de Montréal pour passer son marketing inapproprié.

Les croyants qui attendent la venue du vaccin sauveur de la mort qu’ils auront de toute façon devraient me faire pleurer ou rire, je ne le sais plus. Croire sans savoir n’est pas de la foi, mais de l’idiotie pure et simple.

La guéguerre idéologique pour l’hydroxychloroquine (HCQ) et azithromycine moins cher et plus efficace (preuve à l’appui partout dans le monde) ou pour le nouveau médicament remdesivir qui est un gâchis médical et qui est très lucratif pour Gilead Sciences (50x plus cher). Quel choix déchirant entre le profit des crosseurs pharmaceutiques et la santé des malades.

Le masque qui est promu par ceux qui veulent le bien collectif au détriment de leur propre santé, allez trouver la logique dans cela. Est-ce que je suis prêt à me rendre malade selon plusieurs avis médicaux sérieux à porter un masque pour empêcher un citoyen lambda d’attraper un virus et en être malade? Soyez honnête, vous seriez prêt à faire cela pour moi, alors vous êtes stupide. Si vous êtes prêt à mettre votre santé en péril pour éviter un risque minime que j’attrape une petite grippe, continuez à stocker du papier cul, on ne sait jamais!

J’écoutais un infirmier qui disait que les bactéries proliféraient sous 3 conditions: 1-la noirceur, 2-la chaleur, 3-l’humidité, donc les trois conditions de votre respiration avec un masque. Et vous voulez sauver la santé d’autrui, de grâce restez chez-vous pour la balance de vos jours ainsi vous ne propagerez pas de bactéries inutiles en aucun moment.

Le masque de la soumission deviendra le masque de la honte sous peu. J’ai honte de vous savoir si ignorant des méfaits d’un masque de mauvaise qualité porté de toutes les façons sauf la bonne.

Il y a des conditions où un masque est vital d’être porté: 1-les pompiers lors d’un incendie; 2-les équipes chirurgicales dans une salle d’opération; 3-les spécialistes sur un site d’émanations toxiques; 4-les peintres qui utilisent de l’époxy pour les navires, les écluses ou les barrages; 5-les policiers dans des émeutes à cause des gaz toxiques qui s’y retrouvent; 6-dans les résidences de personnes à risque. Attention les personnes âgées ne sont pas toutes des personnes à risque, sachez en faire la différence.

Hormis ces quelques situations évidentes, le port du masque sur la rue ou dans un magasin est INUTILE. Avant le 13 mars, vous alliez faire vos commissions sans masque et vous avez survécu? Pourtant le Covid-19 était dans sa période d’éclosion partout, pourtant vous ne le faisiez pas, c’est vrai que LCN ne vous l’avait pas encore ordonné.

En passant, s’il est bon et s’il est bien utilisé, un masque doit être changé au 20 minutes pour être encore considéré utile et correctement protecteur.

S’il vous manque de masque, vous pourrez utiliser le papier cul en stock qui vous reste chez vous!