Aujourd’hui 23 mai 2020, avec les chiffres officiels du mois dernier qui commencent à être normalisés, c’est-à-dire révisés à la baisse, nous les caves ignorants de la vérité qu’ils nous cachent volontairement et sciemment, nous nous rendons bien compte que quelque chose cloche. Ding! Ding!

Mise en contexte de la situation.

La pandémie annoncée stratégiquement en début mars par l’OMS propriété de l’actionnaire principal : la « Bill & Melinda Gates Foundation » (BMGF) puisque c’est avant tout une business et que dans le monde des affaires c’est ainsi qu’on appelle ceux qui contrôlent une compagnie comme principal bailleur de fonds.

En plus de donner le lancement officiel de cette opération marketing de la peur pour vendre encore plus de vaccins, ils s’assurent le concours du prestigieux « Imperial College London » (ICL) qui annonce par la voix de Neil M. Ferguson leur spécialiste et porte-parole pour le Covid-19, que ce serait une hécatombe de plus de 2 000 000 de morts partout dans le monde dont 500 000 au Royaume-Uni. Pour votre information en mars 2020, comme par hasard, la « BMGF » a acheté les services de l’ICL pour la modique somme de 79 000 000$.

Par la suite le 6 mai, il a démissionné en avouant s’être trompé dans ses prévisions. Si lui, un expert en la matière s’est trompé, les journalistes et les rapporteurs de nouvelles préfabriqués peuvent-ils nous induire en erreur? D’ailleurs, les médias n’en ont pas parlé beaucoup de la rectification des chiffres gonflés artificiellement, Il faut bien garder les ignorants dans la terreur des chiffres frauduleux. Ils le savent bien que les gens carburent aux catastrophes et aux peurs de toutes sortes.

Vous ne trouvez pas que la pandémie du Covid-19 ressemble étrangement à la pandémie de la grippe aviaire H1N1 de 2009 dans laquelle ils nous annonçaient des millions de morts qui respirent toujours bien aujourd’hui? Que le remake du scénario d’un mauvais film est en train d’être rejoué avec les mêmes incongruences? Un navet demeure un navet même avec de nouveaux acteurs. Qui a évoqué cela dans les médias mainstream* (MM)? Personne bien sûr. C’est à se demander si ce sont de véritables journalistes capables de fouiller et de trouver quelques informations valables, à moins que, à moins qu’ils soient… complices?

L’anglicisme média mainstream est un terme utilisé pour désigner collectivement les divers grands médias de masse qui influencent un grand nombre de personnes et qui reflètent et façonnent les courants de pensée dominants.

La divulgation en boucle des morts reliés au Covid-19 nous révèle autre chose : les critères de mort du Covid-19 sont plutôt flous et variables. Tous meurent du Covid-19 et de rien d’autre depuis janvier 2020. N’est pas curieux? Cela aurait-il pu sonner une alarme ou éveiller la curiosité d’un vrai journaliste? Apparemment non, car ils sont trop occupés à faire peur et à maintenir la tension anxiogène médiatique. Après tout, ils sont payés pour cela!

Qui est véritablement mort du Covid-19? 

Qui est mort d’autre chose avec le Covid-19? 

Qui est mort d’autre chose en présence du Covid-19 dans l’environnement? 

Nous ne le saurons jamais, car les cadavres sont incinérés rapidement et ainsi les preuves détruites pour une autopsie disparaissent à jamais. C’est une évidence qu’ils veulent nous cacher la vérité.

Donc malgré tout, nous voyons bien, s’il vous reste un peu de jugeote, que la notion de pandémie est plutôt surfaite à des fins très précises. D’ailleurs quels sont les critères pour déclarer ou non une pandémie. Comme par hasard, ils ont été révisés à la baisse juste avant l’avènement de la grippe aviaire H1N1 en 2009. N’est-ce pas merveilleux, non? Depuis ce temps, ils font fi de la dangerosité du microbe, mais tiennent seulement compte de sa propagation.

Quel rôle joue les médias mainstream dans tout cela?

Vous qui me lisez et moi qui vous écris nous cherchons à être informés de la meilleure manière qui soit. N’est-ce pas ce à quoi devraient servir les médias surtout en temps de crise? Or, il appert que la vacuité des informations crédibles dans les MM est décevante voir nuisible à la santé mentale des gens.

Si vous vous demandez : comment se fait-il qu’il y ait tant d’informations qui apparaissent dans les réseaux sociaux dont vous n’entendez pas parler dans les MM? Poser la question c’est y répondre. C’est justement parce qu’ils refusent de vous en parler que ces informations qui sont là doivent finir par sortir.

Au-delà du quoi et du comment dont vous entendez parler ad nauseam depuis plusieurs sources, il y aurait à se poser une autre question.

Pourquoi?

Pourquoi les MM vous cachent-ils des informations qui pourraient vous rassurer?

Pourquoi vous passent-ils en bouche que les mauvaises nouvelles?

Pourquoi crient-ils au complot quand une nouvelle information sort?

Pourquoi semble-t-il s’attribuer le monopole de la vérité?

Pourquoi les MM sont-ils si anxiogènes dans leur propos?

Pourquoi croient-ils que leur parole est la seule qui ait de la valeur, que tout le reste doit être traité de « fake news » pour discréditer l’auteur plus que le sujet.

De quoi ont-ils si peur les MM?

Cherchent-ils à nous informer ou à nous conditionner?

Les MM sont à la solde de qui? Qui les paie? Qui leur dicte quoi dire et quoi ne pas dire?

Les MM sont-ils libres de dire ce qu’ils veulent? Si oui, pourquoi n’invitent-ils que des gens qui ne pensent que dans la même direction et jamais d’opposants avec des idées contraires?

Les éveilleurs de conscience

De tout temps, il y a eu des éveilleurs de conscience, des êtres qui poussent à sortir du moule de la pensée toute faite, rectiligne et rigide.

Hors d’elle, point de salut! Ça vous rappelle quelque chose? L’endoctrinement commence ainsi.

Ces éveilleurs de conscience devraient allumer certains journalistes, je ne peux pas croire que ce sont tous des vendus à une seule cause.

Je me réclame de ce titre d’éveilleur de conscience, et s’il vous sied de me traiter de complotiste, j’en suis ravi. Je suis complotiste pour dénoncer ce que les MM n’ont pas le courage de signaler, je suis complotiste pour divulguer la vérité là où elle se trouve, sans ménager quiconque agirait contre le bien d’autrui. Je suis complotiste de la vie saine et libre pour tous avant tout le reste.

La pandémie médiatique

Bref, la pseudo-pandémie, puisque l’exagération ne fait pas accroître le risque, nous amène aux constats suivants:

  1. Que tout cela était prémédité depuis fort longtemps.
  2. Que l’OMS est complice de cette vaste supercherie.
  3. Que la BMGF est derrière tout cela, à tous les niveaux.
  4. Que plusieurs gouvernements sont complices de ce scandale (Canada, Québec et France entre autres).
  5. Que les peuples sont pris en otage dans ce complot mondial.
  6. Que le confinement n’était pas nécessaire, voire inutile pour les gens en santé.
  7. Que le confinement a servi uniquement à enrichir encore plus les milliardaires et à appauvrir la classe moyenne.
  8. Que la distanciation sociale est néfaste et ne sert qu’à nous manipuler!
  9. Que le port du masque est inutile hormis démontrer notre soumission.
  10. Que les médias sont à la solde du plan génocidaire de la BMGF.

Ce qui se passe actuellement sur la terre est bien plus une pandémie médiatique qu’une pandémie sanitaire. C’est très grave.

Devant ce déluge d’informations officielles des MM qui est très limité, rigide et peu vérifiable, vous remarquerez qu’ils ne donnent jamais leurs sources, alors qu’ils nous demandent constamment de prouver nos dires en citant nos sources. Deux poids, deux mesures. En fait, ils veulent que nous fassions le travail à leur place, paresseux qu’ils sont.

Que croire?

Je suis plus enclin à croire des informations complètes desquelles on est capable de vérifier les sources ou de les recouper avec d’autres sources différentes qui avancent la même information.

Qui croire?

Une vidéo dans laquelle la personne qu’on cite dit explicitement les propos qu’on rapporte. C’est une preuve formelle qu’aucun tribunal ne pourrait mettre en cause. Des policiers filmés en train de battre quelqu’un…

Des gens crédibles par la qualité de leur travail et par la reconnaissance de leurs pairs. Ex. : Pr Didier Raoult qui est une sommité mondiale en infectiologie et en microbiologie, c’est assez dur de réfuter ses propos par un journaliste qui a lu 1 ou 2 articles sur le sujet.

La rigueur journalistique est de toujours vérifier l’information auprès de 3 sources différentes. Est-ce que vos MM font cela systématiquement? Il est évident que le témoignage personnel de quelqu’un en vidéo ne nécessite pas de corroboration. Hormis cela, les informations sont plutôt vagues et imprécises.

J’en aurais encore long à dire, mais j’aurai l’occasion d’y revenir.

En conclusion

Ceux qui serait tentés de démentir ce que j’avance ici, vous allez avoir du mal, car tout ce que je dis ici est basé sur des sources fiables et crédibles. Par exemple, allez visionner le TEDx Talk de Bill Gates de 2018, il dit et annonce lui-même son intention de réduire la population mondiale de 15%.

Alors que les aveugles voient et que les sourds entendent!

Voici par exemple un tableau sur le contrôle financier exercé par la BMGF.