Les derniers mois ont été éprouvants pour l’humanité tout entière. 

  1. Pour ceux qui ont lancé et nourri cette pandémie avec un plan despotique de mondialisation et de coercition, de domination et de contrôle sur les autres.
    L’étau se resserre sur la Fondation Bill et Melinda Gates qui semble en contrôle de tout sur la planète: OMS, Gouvernements, Médias dominants, Pharmaceutiques et autres.
  2. Pour ceux qui l’ont dénoncé et combattu avec l’énergie du désespoir, de la rage, de la colère, de la sidération.
    Les lanceurs d’alerte, les juristes, les médecins, les scientifiques qui brisent le silence imposé par les gouvernements.
  3. Pour ceux qui l’ont subi de manière personnelle, économique, professionnelle, mentale, relationnelle, sociale et spirituelle.
    Vous et moi.

Je pleure parce que:

Des vies ont été fauchées dont certaines inutilement.

Des familles n’ont pu faire leur deuil adéquatement.

Des enfants et des parents ont été pris en otages. 

Des personnes seules dont des aînés ont été abandonnés.

Je suis rempli de gratitude parce que:

Des travailleurs essentiels de bonne foi ont été à la hauteur dans de multiples facettes de notre quotidien. Les soignants de toutes catégories, le personnel de soutien de ces soignants sans qui ils n’y seraient pas arrivés. Les employés des commerces d’alimentation, les transports de marchandises et de denrées. Les travailleurs dans les usines et plusieurs autres.

Je leur lève mon chapeau et je baisse la tête en signe de respect pour chacun d’eux et chacune d’elles.

Comment s’y retrouver devant toute cette propagation d’informations qui tire avec du gros calibre pour faire éclater la vérité?

  1. D’un côté, les médias dominants qui passent un message unique orienté par leurs dirigeants qui obéissent aux gouvernements ou aux autorités qui les financent donc les contrôlent. Les médias ne donnent plus l’heure juste et ils n’invitent pas à la réflexion, mais ils communiquent ce qu’ils veulent que nous croyions. Le véritable travail journalistique est mort avec la pandémie. Une victime de plus qu’il ne faut pas oublier.
  2. De l’autre, les lanceurs d’alerte qui cherchent à valider les informations qui fusent de toutes parts et qui tentent d’en extraire ce qui fait du sens par le recoupement des informations qui donnent de la crédibilité à un propos et moins à un autre? Sur la toile, ils sont légion. C’est grâce à eux que les gens se sont réveillés et ont commencé à poser des questions, en fait, à faire le travail abandonné par les journalistes.

Le 4e pouvoir, celui des médias est agonisant, va-t-il s’en sortir? Je n’en sais rien. Quand la seule et faible rhétorique des journalistes et analystes de médias est de crier aux fausses nouvelles (fake news) au lieu d’aller chercher la vraie version des choses et de nous la présenter, ce n’est pas très fort. D’ailleurs, nommez-moi un journaliste qui cite ses sources. Pourtant, la plupart des lanceurs d’alerte citent toutes leurs sources. La rigueur est rendue dans le 2e camp.

Les gouvernements sont dans de sales draps et ils devront répondre aux nombreuses questions qui montent de la grogne grandissante des familles touchées qui veulent avoir la vérité sur le décès de leur être cher dans une résidence de retraite (CHSLD au Québec, EHPAD en France).

Des questions de fond surgissent:

Pourquoi confiner les personnes saines et les briser économiquement? 

     Le but réel était lequel?

Pourquoi retirer les enfants de leur milieu de vie sécurisant qu’est l’école?

     Comment les enfants vont-ils être affectés psychologiquement suite à tout cela?

Pourquoi comptabiliser tous les morts du Covid-19 uniquement? 

     À quelle fin?

Pourquoi les médias ne parlaient que du Covid-19 et d’aucune autre maladie, en boucle? 

     Est-ce que l’indépendance journalistique existe encore?

Pourquoi les mesures temporaires se sont prolongées au-delà de ce que permettaient les lois? 

     Cet abus de pouvoir était-il justifié et sur quelle base?

Pourquoi les gouvernements saupoudrent des millions sans limites?

     Qui va payer l’endettement de ces mesures?

Y a-t-il un seul médecin qui est allé instruire les journalistes sur comment fonctionne le corps humain, le rôle des virus, la pertinence du masque ou non, le système immunitaire?

     L’ignorance était à l’honneur un peu partout et à quelle fin?

Qu’ont fait les gouvernements pour abaisser la peur des gens, ou pour la maintenir à son plus haut niveau possible via les médias complices?

     Les gouvernements ont donné des fortunes à des firmes de communication dans quel but? Pour nous passer quel message? La vérité aurait suffi.

Comment se fait-il que plus de 100 pays réclament des explications à l’OMS et pas vous messieurs Legault, Trudeau, Macron?

     Êtes-vous complices de quelque chose que nous devrions savoir?

Comme vous voyez, nous avons beaucoup de questions et nous attendons les réponses, au plus sacrant.

Voici ce que nous apprenons:

Je termine ce message en vous laissant sur un aspect édifiant de toute cette crise. Elle nous permet de dévoiler le vrai visage des gens qui nous dirigent et des médias qui tentent de nous manipuler avec des faussetés. Elle a démontré également la force de la communauté d’internautes qui était capable de trouver les informations que certains auraient bien voulu que nous ne trouvions jamais.

Les rôles de Bill Gates, d’Anthony Fauci, de Tedros Adhanom Ghebreyesus, Theresa Tam, Horacio Arruda avec leurs liens qui posent questions sur le bien-fondé de leurs décisions.

La censure des messages qui ne représentent pas la pensée unique du discours officiel des autorités dictatoriales. Facebook, YouTube, Google, Twitter, Amazon et les autres sont maintenant sous haute surveillance aux États-Unis.

Les oligarques George Soros, Warren Buffet, Bill Gates, Marc Zuckerberg, Jeff Bezos, David Rockefeller, David de Rothschild et les autres sont sous la loupe de plusieurs qui les suivent à la trace en continu.

Plusieurs états commencent à mettre l’OMS hors de leur territoire pour prendre eux-mêmes soin de leur monde. L’éveil de la planète a contrecarré les plans génocidaires de certains qui pour parvenir à leur fin étaient prêts à sacrifier quelques milliers de vies. Les preuves sortiront dans les semaines à venir.

La lumière triomphera toujours de l’ombre!